AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre|

Aller en bas 
AuteurMessage
Spencer Reid
◦◦ Petit Génie
Admin ♥

Spencer Reid

Messages : 109
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 37
Job : Profiler - BAU

"Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Empty
MessageSujet: "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre|   "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Icon_minitimeMar 19 Jan - 22:53

"Ce n'est point le temps qui manque, c'est nous qui lui manquons"
Paul Claudel



8h15, lundi matin, une avenue de D.C.
Quel est le point commun entre les différents jours de la semaine dans la capitale américaine ? Probablement les embouteillages quotidiens, qu’ils soient le matin ou en soirée. Il faut être réaliste : celui qui veut partir au travail le matin à 8 heures en voiture et soit stupide, soit maso. En dehors des voitures bloquées les unes derrières les autres se klaxonnant mutuellement dans l’espoir que le son émit balaye le passage de toutes les voitures présentes ; il y a également les conducteurs agacés s’insultant à tous vas persuadés d’être entendus et non contredits. Non, vraiment, il faut être cinglé. Et pourtant, les trottoirs ne sont pas mieux. On a beau dire que l’on circule mieux à pied qu’en voiture, il faut tout de même éviter les personnes âgés marchant à allure réduite, celles qui s’arrêtent au milieu de l’allée pour contempler une nouvelle affiche publicitaire, ou encore cet homme, armé de son café brulant, qui arrive à vive allure en face de vous, persuadé que courir lui fera arriver à l’heure. Que pouvait bien traverser l’esprit de cet homme qui, malgré les excuses présentées à chaque passant bousculé, se faisait tout de même remarquer sa maladresse – manquant plus d’une fois de perdre sur le bitume ce breuvage auquel il semblait tant tenir ? Hum… Peut-être cela avait-il un rapport avec la panne générale de la ligne de métro le menant au travail. Probablement oui.

Jeune agent du FBI, Spencer Reid traversait le dédale de rues et avenues à vive allure dans l’espoir d’arriver finalement à l’heure au travail. Ceci ne devait normalement pas être bien compliqué, sauf lorsque l’électricité du réseau de métros faisait des siennes. Alors ce trajet qui devait normalement prendre 17 minutes – si la rame n’avait pas de retard – et devait comporter deux séries d’escaliers, se transforma en course contre la montre au travers des rues bondées de la capitale. Et s’il avait sut ce problème technique plus tôt, il aurait certainement abandonné toute idée de prendre le temps de déguster son café. Reid profitait alors des feux rouges – pause obligatoire dans sa course – pour avaler une gorgée de la boisson, moyen de se redonner des forces pour la suite du trajet.

8h21. Dans dix minutes, ce serait officiel : Spencer serait en retard. En sachant qu’il avait encore la moitié de la ville à traverser, il savait pertinemment qu’il ne serait jamais à l’heure, et pourtant sa vitesse semblait s’accélérer encore. Pourquoi ne pas prendre un taxi ? Forcément, l’agent avait pensé à cette éventualité, mais il avait calculé le temps qu’il aurait fallu pour les différents trajets possibles, et ça reviendrait au même. Et bien oui : les embouteillages. Dans son dos, son sac semblait avoir un peu de mal à suivre la cadence, se heurtant souvent contre la veste du jeune homme lors de ses arrêts brusques, et semblait ne pas vouloir partir lorsqu’il démarrait au quart de tour.

9h04. Voilà enfin la porte du bâtiment fédéral passée, dans quelques minutes il serait enfin à son bureau. Il ne serait pas en retard en retard pour la réunion quotidienne, à moins que les soucis techniques le poursuivent et qu’il reste coincé une heure dans l’ascenseur ! Mais aucun souci à se faire là-dessus : Reid arriva deux minutes plus tard au bon étage, et c’est d’une allure épuisée que le jeune agent se rendit au travail. La mission principale serait d’ignorer les remarques de Morgan sur le fait qu’il se mettait enfin au sport, ou d’autres lui suggérant qu’il avait une mine affreuse. Il posa simplement son sac au pied de son bureau, remis une mèche de cheveux derrière l’oreille, et se laissa tomber dans son fauteuil de façon nonchalante. Spencer jeta un regard autour de lui, et posa enfin son regard sur son bureau. Apparemment, il n’avait pas encore remarqué la pile de dossier qui l’attendait bien sagement, sur son bureau… Il regarda alors les bureaux de ses collègues, dans l’espoir d’apercevoir des piles similaires chez chacun d’entre eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Jareau

Jennifer Jareau

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2010

"Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Empty
MessageSujet: Re: "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre|   "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Icon_minitimeSam 23 Jan - 19:33

Jennifer Jareau était arrivée la première au bureau d'analyse du comportement , aux aurores et la première de surcroît. En effet , son fils , Henry, qu'elle adoré plus que tout au monde ne faisait pas encore ses nuits. Cette nuit elle avait dû se lever 6 ou 7 fois pour changer, nourrir et bercer son fils. Bien-sûr William aurait dû s'en occuper deux ou trois fois , après tout c'était comme ça qu'il avait décidé de fonctionner, chacun à son tour devait se lever lorsque le bébé pleuré mais Will avait la chance d'avoir un sommeil dont même les pleures d'Henry ne suffisait pour l'en sortir et JJ n'avait pas eu le courage de le réveiller.

Elle s'était donc levé à cinq heures du matin , avait laissé un mot à Will qui dormait encore à 5h30 pour le prévenir qu'elle était parti tôt au boulot et qu'il devrait donc amener Henry chez la baby-sitter avant d'aller travailler à son tour et s'en alla . Elle était arrivé au bureau à six heures pile, avec deux bonnes heures d'avances. Elle c'était fait du café et s'en était servit une tasse, le premier de la matinée mais pas le dernier, avant d'aller dans son bureau boucler la paperasse. Les rapports des derniers affaires à effectuer c'étaient empilés et bientôt les dossiers à éplucher concernant de nouvelles affaires probable pour les profilers allez bientôt arriver sur bureau. Elle s'attela à la tâche lorsque sa tasse fut vide et qu'elle eu envie d'un second. Elle croisa Hotch qui venait d'arriver et le salua brièvement. Hotch lui fit remarquer qu'elle était tombé du lot et ce matin et qu'avec Jack il savait ce que c'était. Plus tard lorsque la pile de dossier peiné encore à diminué, elle croisa Dave en allant se rafraichir aux toilettes. A son troisième café se fut Prentiss et Morgan qui arrivèrent presque simultanément, à son cinquième Derek lui conseilla d'aller pus doucement sur le café. Et lorsque Spencer arriva avec un certain elle avait cessé de compter les tasses et la pile était presque finit. Elle se servit donc un énième café et alla vers Reid..

Salut Spencer. Je vois que je ne suis pas la seule à me retrouvée nez à nez avec grande pile ce matin. Moi non plus je ne suis pas fan de la paperasserie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer Reid
◦◦ Petit Génie
Admin ♥

Spencer Reid

Messages : 109
Date d'inscription : 11/01/2010
Age : 37
Job : Profiler - BAU

"Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Empty
MessageSujet: Re: "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre|   "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Icon_minitimeDim 24 Jan - 2:49

Spencer s’était enfin mit au travail. Il avait ouvert un premier dossier, plutôt noir – hum… Comme la plupart des dossiers en fait – et s’était attelé à la tache de lire les nombreux rapports présents dans le dossier. Cependant, quelque chose – ou plutôt quelqu’un l’interrompu dans sa tache. Il s’agissait de JJ qui était sortie de son bureau, une tasse de café à la main. En entendant la voix de JJ derrière lui, Spencer se retourna vers elle. Il ne l’avait pas entendu arriver et fut pris par surprise. Elle semblait comprendre la « joie » que Reid éprouvait face à cette pile de nouveaux dossiers. Il faut dire que comparer à elle, l’équipe n’avait que peu de dossiers ! Donc finalement, il n’avait pas tant à se plaindre. A la suite de la remarque de sa collègue, l’agent jeta un regard de part et d’autre de la pièce comme pour vérifier que personne ne l’écoutait, et s’avança vers JJ pour lui murmurer :

- Je suspecte surtout Morgan de m’avoir rajouté quelques uns de ses dossiers !

Spencer laissa échapper un rire à sa « blague ». Évidemment que ses collègues glissaient de temps à autre des dossiers dans sa pile, puisque le génie les lisait à une vitesse fulgurante. Mais il restait tout de même la rédaction du profil qui était longue… Trèèès longue. De toute façon, s’il travaillait ici, ce n’était pas pour avoir l’impression d’être en colonie de vacances.

En voyant, la tasse de café de sa collègue, Reid eu envie d’aller en chercher un : il n’avait en effet pas eu le temps de savourer celui acheté sur le chemin. Mais il remarqua plutôt les mains serrées autour de la tasse, souvent signe d’une trop grande consommation de caféine. D’un regard plutôt inquiet, il interrogea JJ :


- Tu as peu dormis cette nuit ?

Cela pouvait paraitre logique avec un enfant en très bas âge, mais il avait l’impression qu’aujourd’hui la consommation était supérieure à celle des autres jours. Y avait-il un souci à la maison ? Son filleul était malade ? Un problème dans le couple ? Il fallait espérer que non…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jennifer Jareau

Jennifer Jareau

Messages : 35
Date d'inscription : 18/01/2010

"Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Empty
MessageSujet: Re: "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre|   "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Icon_minitimeMer 27 Jan - 1:29

JJ sourit quand Spencer évoqua le fait que Morgan aurait rajouté des dossiers dans sa pile. c'était tout à fait le genre de de Derek.

Ça serait pas la premier fois qu'il en rajoute.

La jeune femme vit que Hotch n'était pas le seul à avoir l'œil Reid avait remarqué et semblé soucieux.


Reid, il y a rien de plus épuisant qu'un bébé qui ne fait pas ses nuits mais c'est aussi fortement une merveilleuse un aventure , un enfant. Enfin , j'espère que tu le seras un jour.


JJ prit un temps de pause avant de continuer.


Le père n'est pas non plus tout le temps un régal ces temps ci. Will à dû mal à s'acclimater à la ville. Partir de la Nouvelle-Orléans n'a pas était chose facile pour lui, il ne l'avait jamais quitter avant. Mais je sais que ce n'est qu'une question de temps avant qu'il ne trouve ses marques , enfin je l'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




"Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Empty
MessageSujet: Re: "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre|   "Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre| Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
"Je n'ai pas le temps de dire au revoir Je suis en retard, en retard" |libre|
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'épiphanie
» [AIDE] Pourquoi je suis toujours en réseau "G" ?
» Mr Bennet
» Poésie - Dire au revoir à son père
» mont htc s éteint quand je suis en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Criminal Minds RPG :: Quantico :: 
{ Deuxième Etage
 :: 
{ Bureaux
-
Sauter vers: